In The Eyes Of… Voir le monde avec des yeux d’enfants

Vous connaissez l’adage “Les voyages forment la jeunesse” ? Jeunes ou moins jeunes, tous ceux qui cherchent à découvrir un ailleurs le savent, on en revient toujours plus riche si l’on a su regarder et écouter. Dans le projet In The Eyes Of, ce sont deux jeunes gens qui nous offrent le voyage comme vecteur d’éducation et support pédagogique. Rapide plongée dans le monde un peu fou de Julie et Vincent…

 

 

La genèse du projet

 

Julie et Vincent n’ont pas 30 ans mais ont déjà roulé leur bosse un peu partout. Dès leur entrée en études supérieures de commerce et de tourisme, ils ont saisi toutes les occasions qui leur étaient offertes d’explorer la planète. Pour Julie, étudier, travailler ou s’impliquer dans l’humanitaire à Taïwan, Hong Kong, Madagascar et au Cambodge.

Pour Vincent (qui n’avait jamais voyagé avant ses 20 ans), études, stages ou travail au Canada, en Nouvelle Zélande, en Bolivie et au Costa Rica.

De simples globe-trotters ? Le fil conducteur qui émerge de leurs expériences individuelles, c’est l’éducation.

Un sujet universel dont traitera le documentaire In The Eyes Of tourné dans 5 pays peu connus du public Français.

Puisque l’école n’existe pas partout, ils ont voulu aborder tout autant l’éducation familiale que scolaire.

 

 

 

Le côté « un peu fou » du projet, c’est qu’il repose sur le partage total de la vie d’une famille avec enfants pendant 10 semaines.

Dix semaines en Papouasie-Nouvelle-Guinée, en Islande, en Indonésie, en Iran et en Namibie. D’août 2018 à juin 2019, la caméra de Vincent captera le regard et le quotidien d’enfants vivant sous des latitudes et dans des environnements très différents les uns des autres.

Trouver les familles qui les accueillent se fait avec l’aide de relations personnelles ou de réseaux d’expatriés. Le seul critère : qu’elles aient des enfants entre 7 et 13 ans.

Pas d’équipe de tournage, pas d’infrastructures à leur disposition, une immersion sincère et absolue dans l’environnement et la vie de leurs familles d’accueil… Et le fort souffle du vent sur l’archipel indonésien des Sulawesi où ils séjournaient lorsque nous les avons joints !

 

 

Le film

 

« In the Eyes of » est construit autour de 5 thématiques qui peuvent concerner tous les enfants : la cuisine, leur vision de l’avenir, l’apprentissage scolaire, la musique, les loisirs et sports.

Julie et Vincent privilégient la parole des enfants, leur ressenti et celui de leurs parents. Une belle façon de s’interroger sur l’éducation à travers le monde.

Ce n’est ni de la fiction, ni un pur reportage. Vincent avoue qu’il est impossible d’anticiper toutes les réactions et évènements. « Ça fait trois fois qu’on va à l’école avec eux et trois fois que le prof n’est pas là ».

De même, le doc ne devrait pas comporter de voix-off mais la réalité étant parfois déroutante, aucune porte n’est fermée…

La vocation première de ce film positif et humaniste, c’est de montrer les différences culturelles à travers le regard des enfants. Il est surtout question de le partager à bon escient.

 

 

Les enfants parlent aux enfants

 

 

L’une des originalités du projet tient dans l’interaction entre enfants voulue par ses auteurs.

Julie et Vincent l’ont présenté à quelques partenaires institutionnels du secteur scolaire et à France.tveducation.

L’idée : fédérer en France quelques classes et enseignants dont les élèves pourraient interagir avec les enfants rencontrés pendant leur périple.

Avant le départ, les petits Français ont pu poser des questions et obtenir des réponses de leurs homologues du bout du monde.

Depuis le début du voyage, le blog et l’espace membre du site www.intheeyesof.com  leur ont permis d’échanger en direct.

 

 

Un dossier pédagogique mis à disposition sur le site vient compléter les images du documentaire.

Le film terminé sera diffusé dans des écoles, du primaire au lycée. Sans oublier quelques festivals et chaînes de télévision destinés à un plus large public.

Le partenariat avec France.tveducation dont le site est prisé des enseignants, permet la diffusion de capsules vidéo centrées sur l’environnement, les loisirs, le parcours éducatif et la nourriture.

L’objectif assumé est bien sûr d’encourager l’ouverture, de faire évoluer les mentalités à travers les plus jeunes.

«La réalité française est assez triste actuellement vue depuis l’étranger. Notre volonté c’est que les enfants réalisent ce qu’ils ont, qu’ils aient des points de comparaison».

Le message de Julie et Vincent est on ne peut plus clair :

 

Il n’y a pas de norme. Chaque personne est belle pour ce qu’elle est.

In The Eyes Of a pour ambition une prise de conscience du monde et de ses enjeux humains, climatiques, mais aussi d’apprendre aux plus jeunes à regarder l’autre dans les yeux, sans préjugés, avec une saine curiosité.

Pour en savoir plus

Visitez le site www.intheeyesof.com 

Et la  Page Facebook

 

Retour au blog