Thomas Herdieckerhoff : l’aventurier allemand

Ce jeune munichois de 25 ans joue du clavier et de l’appareil photo avec le même bonheur. Passionné de montagne, il a déjà exploré les coins reculés d’une trentaine de pays sur les cinq continents pour partager les images et les récits de ses aventures.

 

 

Raconter le voyage, le vrai !

 

 

Pour découvrir les escapades de Thomas, suivez la piste du german adventurer.

Ce blog intitulé « le vrai voyage d’aventure » n’est pas seulement le moyen de publier des photos. Il a pour but de raconter et partager l’excitation, l’expérience d’une vraie aventure, en mettant en avant la beauté et l’unicité de chaque territoire visité. Thomas veut que l’authenticité de ses récits interpelle le lecteur.

 

 

 

 

Il insiste aussi sur le mot aventure utilisé à tort et à travers. « Il me semble ridicule d’appeler aventure un détour par Mexico pour déguster les nouveautés des cafés locaux ou un shopping tour à Dubaï. Le terme aventure ne devrait s’appliquer qu’à des expériences où vous quittez votre zone de confort, vous rapprochez de la nature sauvage et d’endroits peu connus». Une petite mise au point salutaire sur le sens du vrai voyage d’aventure.

 

Vous verrez rarement Thomas publier des photos prises sur les hotspots Instagram les plus prisés. Il n’imagine pas quel plaisir on peut avoir à photographier des sites dont les images inondent déjà la toile. S’il lui arrive de passer par ces lieux très touristiques, il s’attache à trouver des endroits inconnus, des points de vue uniques, hors des sentiers battus.

 

 

 

 

Ses images et récits ont un objectif : encourager à tenter les mêmes aventures, tout en partageant les trucs et astuces de celui qui a exploré ces destinations inédites.

Avec ses contenus, il raconte des histoires inédites propres à encourager les gens à explorer des lieux peu visités.

 

l’Aventure version 3.0

 

L’aventure, Thomas choisit de la vivre et aime la partager comme il l’a fait récemment dans le trek de Santa Cruz au Pérou qu’il a vécu avec ses frères et sœurs. Vous n’êtes pas en présence d’un baroudeur solitaire bravant seul tous les écueils de ses voyages comme dans les romans d’aventure. Non !

Diplômé d’un master en administration d’entreprise, Thomas est un jeune homme ancré dans son époque, à la fois curieux, ouvert sur le monde, pragmatique et sincère.

Sur son blog, vous trouverez une invitation à travailler ensemble, un appel franc et assumé comme on en voit peu souvent sur ce type de sites.

« Grâce à mes compétences de photographe et d’aventurier, je cherche aussi à créer des contenus dynamiques et intéressants pouvant servir des objectifs éditoriaux ou commerciaux »

 

 

 

 

Son analyse du placement produits ou du sponsoring utilisé par les blogueurs et instagramers est riche d’enseignements et tout à fait franche :

« Le marketing d’influence, les placements produits, le marketing de contenu et le storytelling au service des marques deviennent monnaie courante. Ce développement rapide peut vous entraîner à faire de mauvais choix. Les blogueurs et autres influenceurs ne devraient accepter que des partenariats appropriés et les assumer clairement. Je ne travaille qu’avec des entreprises dont je connais et apprécie les produits et qui sont en phase avec mon message. Pour les contenus payants, je choisis des collaborations intéressantes pour mon public et j’essaie de les insérer de manière non-intrusive. Je pense que de cette manière, nous pouvons offrir des contenus à forte valeur ajoutée sans importuner nos lecteurs ».

 

 

 

 

Des envies, des projets

 

Thomas a plusieurs fois travaillé avec agences et voyagistes et avoue avoir beaucoup apprécié ces expériences.

Epris de montagne, il participera très bientôt à l’ascension de l’Aconcagua en Argentine, un projet mené avec Grajales Expeditions (www.grajales.net). Il aura pour mission de relater l’expédition sur son blog et par Instagram. Il nous promet des images inspirantes et espère bien continuer à susciter des vocations chez toutes celles et ceux qui ont envie de grand air.

 

Pour suivre les projets de Thomas:

Son site Web

Son Instagram

Retour au blog